Tags archives: le-cimetiere-de-prague-critique

Le Cimetière de Prague, Grasset

•••
Enfin l’art consommé qu’il a de tricoter son racontar avec des écheveaux de docte ignorance, de composer sa musique sur des arpèges crochus, de faire s’arraisonner son bâtiment de papier au style byzantin des belles trames. C’est qu’il travaille à la dispersion, l’Eco, dans l’égout et à la mine, il usine au sursaut de conscience à coup de brutale cadavérisat[...]